• #46 J'ai testé : prendre une (demi-)journée pour se mettre à jour

    On y pense souvent pour sa santé mentale, quand on se sent épuisé mais pourquoi ne pas ponctuellement tout simplement prendre une journée, une demi-journée administrative (sur un temps que l'on réserve aux patients normalement) quand on se sent débordé de CR, compta, ou pour mettre de l'ordre dans ses projets en cours ?

    Il y a peu j'ai décidé de prendre juste une demi journée normalement allouée à la rééducation : c'était suffisant car je n'avais pas tant de choses en retard que cela. J'avais juste une pile de CR qui avaient été dépassés par d’autres "urgents" à rédiger (Tiers temps...) et les plus anciens commençaient à dater sérieusement et je n'arrivais plus à m'y mettre... Je me noyais dans l'activité futile et étais clairement dans l'évitement  (cf. #40).

    Mais pourquoi décider de perdre de l'argent ?

    - Tout d'abord, je n'ai pas tant perdu que ça car j'ai "choisi" une demi-journée où j'avais déjà une petite accumulation d'absents et les remplacer par un nouveau bilan n'aurait fait qu'augmenter ma pile de CR et de stress en arrière-plan. 

    - Prendre sur le temps perso et familial me paraissait injuste pour moi-même et mes proches. Et, pour avoir déjà testé cette option, j'en sortais de mauvaise humeur car même si j'ai avancé mes tâches pro, c'était au détriment du temps passé avec mes enfants... donc un sentiment un peu amer d'avoir mal géré.

    - Il y a aussi de plus grandes chances que vous honoriez vos objectifs par le simple fait que vous le "payez" en quelque sorte. Il y a un enjeu, un impact qui agit comme motivateur externe.

    Mais est-ce vraiment une perte sèche en fait ? J'aurais tendance à le voir comme un investissement.

    - Oui vous ne gagnerez pas d'argent ce jour-là  MAIS avancer sur sa pile de bilans à rédiger vous permettra d'en reprogrammer de nouveaux plus facilement/rapidement : pour ma part, je sais que j'ai tendance à laisser un créneau vacant parfois longtemps car prendre un nouveau patient = un nouveau bilan à rédiger sur la pile déjà bien haute et je me disais que j'en reprendrais quand j'aurai avancé ma pile.  Or, quelques semaines sans personne sur un créneau, c'est aussi une perte ! Surtout si l'on a 4 ou 5 créneaux laissés vides dans la semaine.

    - C'est prendre du temps pour en gagner ensuite : si vous mettez à profit ce temps pour enlever de votre to-do list des items comme  "programmer la sauvegarde journalière", "faire ma check list mensuelle", "installer Texter"... Vous serez plus efficace par la suite grâce aux systèmes que vous aurez mis en place et vous arriverez probablement à être plus présent et serein sans cette charge mentale au quotidien que cause cette pile de choses à faire.

    - Le "batching"  est plus efficace : ce terme culinaire signifiant"faire des fournées" en anglais est particulièrement approprié en rédaction de compte-rendu ! Un temps relativement long bloqué vous permet de grouper vos tâches similaires. Leur réalisation totale prendra donc moins de temps que si vous les aviez morcelées car vous entrez dans un mode répétitif ; la trame se répète et s'automatise. 

    - Cela m'a reboostée de me sentir productive et d'accomplir quelque chose de tangible : l'imprimante a craché 5 CR et 2 notes d'évolution en quelques heures : le résultat tangible de mon activité était là, sous mes yeux, j'avais donc été productive. Moralement, ça m'a fait un bien fou en me donnant un sentiment de fierté. 

    - Cette mise à zéro vous permet enfin de cultiver l'envie de la maintenir à zéro. Les petites pauses de mes journées suivantes ont été bien plus facilement mises à profit pour avancer sur les nouveaux  bouts de compte-rendu qui se sont ajoutés. 

     

    MISES en garde ! Soyez attentifs à bien :

    - avoir une liste précise de ce que vous voulez faire

    - minuter chaque tâche (cf. loi de Parkinson)

    - prévenir vos collègues que vous serez là sans être là : créez-vous une bulle, n'oubliez de couper le(s) téléphone(s)

     

    L'avez-vous déjà fait ? Comment réagissez-vous face à une surcharge administrative ?

     


  • Commentaires

    1
    Adeline
    Lundi 17 Décembre 2018 à 12:49

    Bonne idée ! J'ai la chance d'avoir une demi-journée consacrée à cela dans ma semaine, et lorsque je ne l'ai pas deux ou trois semaines d'affilée parce que je suis partie en week-end ou que j'y ai casé des rdv perso, je me sens submergée. Alors oui prendre du temps n'est pas une option, c'est indispensable pour se sentir bien et satisfait de son travail (condition sinequanone pour tenir sur la durée). Et c'est mieux que de ramener des CR à la maison, ça je ne le fais presque jamais.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :